Nikolas Provatas conférencier invité à la conférence HPCS 2014

AVIS AUX MÉDIAS

Du 25 au 27 juin 2014, des chercheurs canadiens et étrangers de six différentes disciplines viendront présenter à Halifax les découvertes qu’ils on pu faire grâce au calcul informatique de pointe (CIP). Présentée par Calcul Canada et son partenaire régional ACEnet, la conférence annuelle High Performance Computing Symposium (HPCS) est la plus importante tribune nationale canadienne pour les applications du CIP en recherche. (http://2014.hpcs.ca/)

Lors de cet évènement d’envergure, le professeur Nikolas Provatas du département de physique de l’Université McGill, détenteur d’une chaire en science des matériaux numérique et directeur scientifique de HPC McGill — un des quatre centres de calcul informatique de pointe de Calcul Québec — sera l’un des conférenciers invités.

HPCS, qui en est à sa 28e édition, est une conférence multidisciplinaire ou des chercheurs numériques de toutes les disciplines (telles que la chimie, la physique, l’océanographie et même les sciences humaines), de l’industrie et des gouvernements se rassemblent avec des spécialistes du CIP et des fournisseurs du domaine pour partager leurs outils, leurs techniques et leurs découvertes.

Cette année, la conférence se tiendra à l’hôtel Westin Nova Scotian à Halifax en Nouvelle-Écosse. Six volets seront présentés sous le thème unificateur « Le CIP au service de la société », soit :

  • Chimie informatique;
  • Science des matériaux informatique;
  • Mégadonnées et analyse de données;
  • Bioinformatique;
  • Modélisation des océans et changements climatiques;
  • Modélisation de réservoirs de gaz et de pétrole.

Parmi les conférenciers invités, on retrouvera également Gilbert Brunet du UK Meteorological Office(Modélisation des océans et changements climatiques), Frank Dehne et Ashkan Golshani de l’université Carleton (Bioinformatique), Axel Becke de l’université Dalhousie (Chimie informatique), K. Sampath de Hibernia Management and Development Company Ltd. (Modélisation de réservoirs de gaz et de pétrole).

Ces conférences plénières seront suivies de sessions parallèles incluant des présentations sur invitation,  des présentations sélectionnées par processus de soumission, plusieurs sessions traitant des salles de visualisation, et une section Technologie et infrastructure.

Aussi au programme de HPCS 2014, un panel de discussion du Conseil du leadership sur l’infrastructure numérique, une session traitant de l’utilisation du CIP en industrie, une session d’affiches et le TECH Lounge, un lieu permettant aux représentants de l’industrie et aux chercheurs d’emploi de se rencontrer. Deux jours d’ateliers de formation pour les professionnels du CIP précèderont la conférence principale.

La tenue de HPCS 2014 est rendue possible grâce au soutien de nombreux de commanditaires, dont Data Direct Networks, IBM, HP, Xyratex, Canarie et Bell Aliant.

Plus de détails au sujet de la conférence, la biographie des conférenciers, les thèmes couverts et bien plus se retrouvent sur la page web de HPCS 2014 http://2014.hpcs.ca (en anglais). Suivez HPCS 2014 sur Twitter au @HPCS2014.

QUOI : La plus importante conférence de CIP au Canada, HPCS 2014

QUAND : 25 au 27juin 2014

 : Westin Nova Scotian, Halifax, Nouvelle-Écosse

QUI : Nikolas Provotas et quantité d’autres chercheurs canadiens de plus de six disciplines, des représentants de l’industrie et des agences gouvernementales

POURQUOI : Accélérer les découvertes grâce au CIP

Au sujet du calcul informatique de pointe :

Le calcul informatique de pointe (CIP) utilise des grappes d’ordinateurs travaillant de concert pour résoudre des problèmes de science, de génie, de gestion ou d’analyse de données qui sont trop longs à résoudre ou trop complexes pour être traités par un seul ordinateur. Utilisé par les chercheurs, les gouvernements et l’industrie, le CIP peut soustraire des années à la durée d’un projet de recherche ou à la mise au point d’une innovation technologique et rend possibles de nouveaux types d’analyse et de résolution de problèmes. Le CIP est une combinaison d’infrastructures, de logiciels et de compétences en évolution rapide qui permet l’avancement de l’expertise et des capacités du Canada en matière de sciences et de technologie, ce qui contribue au développement économique et profite à l’ensemble de la société. La disponibilité et la qualité des services de CIP au Canada sont essentielles pour réussir à y attirer les plus grands talents en recherche.

Au sujet de Calcul Québec :

Calcul Québec (CQ) est une fédération d’universités québécoises réunies autour du calcul informatique de pointe (CIP). En mettant en commun leurs ressources matérielles et humaines de CIP, ces universités se sont résolument engagées à collaborer afin de mieux servir les besoins de la recherche et de l’innovation. À cette fin, CQ dispose de trois composantes essentielles : 1) des centres de données hébergeant des supercalculateurs à la fine pointe de la technologie, 2) des équipes de spécialistes hautement qualifiés en CIP, et 3) l’expertise et l’excellence des chercheurs universitaires québécois dans toutes les sphères de la connaissance. C’est grâce à la conjonction de ces composantes et via des projets collaboratifs en partenariat avec l’industrie que CQ promet de contribuer significativement au développement économique du Québec dans une économie du savoir de plus en plus axée sur le numérique. CQ accomplit sa mission en tant que division régionale de Calcul Canada, l’organisme sans but lucratif chargé de coordonner le CIP à l’échelle du Canada.

Au sujet de Calcul Canada :

Calcul Canada est la corporation fédérale sans but lucratif qui chapeaute le CIP au Canada. Au sein de Calcul Canada, on trouve quatre organisations régionales : ACEnet, Calcul Quebec, Compute Ontario et WestGrid. De concert avec les organisations régionales, Calcul Canada pilote la création d’une puissante plateforme nationale de calcul informatique de pointe (CIP) pour la recherche. Cette plateforme intègre des ordinateurs de haute performance, des ressources et des outils informatiques ainsi que des installations de recherche universitaire partout au pays. Calcul Canada et les installations universitaires de CIP régionales coopèrent pour planifier et mettre en place l’architecture de la plateforme nationale, y intégrer les logiciels, veiller à sa gestion et à son exploitation, et coordonner le soutien voulu aux utilisateurs. En tant qu’organisation nationale, Calcul Canada coordonne et promeut l’usage du CIP dans les recherches entreprises au Canada et veille à ce que les chercheurs canadiens disposent des installations de calcul et des services spécialisés dont ils ont besoin pour faire avancer nos connaissances scientifiques ainsi que l’innovation.

Au sujet de ACEnet :

Fondé en 2006, the Atlantic Computational Excellence Network (ACEnet) est un consortium d’universités des provinces maritimes qui met à la disposition des chercheurs des ressources de CIP locales et leur donne accès au réseau national de ressources de CIP de Calcul Canada. ACEnet est un des consortiums régionaux de Calcul Canada.

— 30 —

Renseignements :

Marie Louise Héroux
Responsable des communications
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. »>communication@calculquebec.ca
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. »>(514)343-6111 ext. 88924
Site web : www.calculquebec.ca
Fil Twitter : @CalculQ

Michele Fash, Marketing & Business Development Manager, ACEnet
michele.fash@ace-net.ca
(902)680-2693
Web : www.ace-net.ca
Twitter : @computeatlantic