Métier : Analyste scientifique

Julie Faure-Lacroix fait partie de l’équipe de Calcul Québec, membre de la Fédération Calcul Canada. Elle nous partage son parcours académique ainsi que quelques conseils sur son métier méconnu. 

Que fait un ou une analyste scientifique ?

Beaucoup de scientifiques ne savent pas qu’il est possible d’utiliser un superordinateur pour leurs recherches. Un des rôles de l’analyse scientifique consiste à les aider à apprendre. 

Ce que je préfère de mon métier :

Je fais quelque chose de nouveau chaque jour et parfois j’élabore des techniques que personne d’autre n’a fait auparavant. J’explore aussi les nouveautés en recherche pour élaborer des solutions utiles.

  • Tu songes à une carrière en sciences? Voici le conseil de Julie : 

Peu importe le domaine d’étude que tu choisiras, il est essentiel de s’intéresser sérieusement à l’informatique. Comme tous les domaines peuvent bénéficier de superordinateurs, tu auras une longueur d’avance tout au long de ta carrière.


Comment est-elle devenue analyste ?

Julie a fait un baccalauréat et une maîtrise en biologie ainsi qu’un doctorat en sciences forestières. «Je suis aussi spécialiste des chauves-souris. J’enregistre leurs ultrasons et il m’arrive aussi de les capturer avec un filet. J’ai passé beaucoup de temps en forêt à les étudier » ajoute-elle.